La méthode Warnke

image118

Les appareils conçus par MediTECH (classés appareils médicaux) comme le Brain Boy® ou l’Alpha-Trainer®, permettent d'entrainer les fonctions cérebrales de base, comme la vitesse du traitement auditif ou visuel. Des déficits dans ce traitement des informations peuvent être la cause de symptômes connus tels que la dyslexie, la dyspraxie, la dysorthographie...mais aussi les troubles de l'attention. D'autre part, se rajoutent fréquemment des problèmes sur le plan moteur.

La méthode Warnke se développe dans son pays d'origine, l'Allemagne, depuis une vingtaine d'années ; mais aussi en Suisse et en Autriche. Elle est pratiquée en France depuis la fin des années 2000. Fred Warnke a consacré plus de quarante ans aux problèmes d’audition les plus variés. Une altération du traitement auditif central, serait, selon ses premières hypothèses, une cause importante de la dyslexie. La méthode Warnke , depuis, a été validée par plusieurs études scientifiques de la faculté de médecine de Hanovre et encore récemment par une étude soutenue par le ministère de la recherche de Berlin.  .

Les fonctions cérébrales de base

Elles assurent le traitement par le cerveau des informations visuelles et auditives.

Ne pas confondre l’acuité visuelle et auditive avec la vitesse de traitement des informations : on peut voir comme un aigle, et lire comme une taupe !

Les outils Meditech

Brain Boy®

Alpha Trainer®

Alpha Trainer®

image119

L'entrainement se fait à la maison, sous forme de jeu, 15 minutes par jour. Il propose d’exercer ces huit fonctions de base combinées à travers des jeux. L’appareil fonctionne

alternativement en mode de session de jeu, qui n’est pas notée, suivi d’une session de test. 

Lors d'une étude réalisée en 2000 à la faculté de médecine de Hanovre, les performances du groupe qui avait suivi uniquement l’entraînement des fonctions de base avec le Brain-Boy® atteignaient déjà 18,9% d’amélioration.

Alpha Trainer®

Alpha Trainer®

Alpha Trainer®

image120

Utilisé en cabinet pour améliorer la coordination entre les deux hémisphères cérébraux. Il permet la lecture synchrone latéralisée. En pratiquant cet entraînement supplémentaire les performances augmentent de 42,6%. On s’exerce en outre à la « lecture synchrone latéralisée » : cette méthode consiste, à l’aide d’un casque, à faire entendre un texte à un enfant qu’il doit lire à haute voix en

même temps qu’il l’entend, de cette manière il perçoit aussi sa propre voix, uniquement dans le casque. L’avantage de cette méthode consiste à ce que les voix du modèle et de l’enfant passent continuellement d’une oreille à l’autre – et ce de façon opposée. Ainsi, quand la voix du modèle passe dans l’oreille gauche, l’enfant entend la sienne dans l’oreille droite et inversement.

Ce va-et-vient acoustique répond à une exigence: la coordination entre les deux hémisphères  cérébraux doit être améliorée.  Il a été montré que celle-ci est souvent lésée chez les enfants dyslexiques, notamment dans une étude réalisée par Nathalie Badian de l’Université  Harvard à Cambridge.

Le Logiciel WPST

Le Logiciel WPST

Le Logiciel WPST

image121

Pour la discrimination des sons et le couplage graphème/phonème. 

Le Logiciel WPST

Le Logiciel WPST

.